Êtes-vous dominant ou dépendant affectif ?

Pour savoir si votre couple est aux prises avec une saine lutte pour le pouvoir ou un déséquilibre relationnel, répondez par oui ou par non aux questions suivantes:

1. L’un de vous est-il possessif ou même jaloux de l’autre ?

2. L’un de vous attend-il toujours ou très souvent après l’autre (appels téléphoniques promis, mais jamais faits; retards répétés pour rentrer à la maison…) ?

3. L’un de vous est-il considéré comme le bon de l’histoire et l’autre comme le méchant ?

4. L’un de vous fait-il davantage d’efforts pour susciter le dialogue ou établir la communication ?

5. L’un de vous dit-il « Je t’aime « plus souvent que l’autre ? L’un de vous demande-t-il souvent à l’autre
« M’aimes-tu ? »

6. Lors de rencontres sociales, l’un de vous attire-t-il facilement l’attention du sexe opposé ? L’un de vous se sent-il gêné ou ennuyé par la conduite de l’autre en public ?

7. L’un de vous est-il moins tendre que l’autre après avoir fait l’amour ? Faites-vous l’amour par hygiène, par devoir, pour faire plaisir à l’autre… ?

8. L’un de vous est-il plus désireux d’analyser les problèmes du couple que l’autre ? L’un de vous dit-il souvent « Il faudrait qu’on se parle. »?

9. Quand vous sortez avec des amis, l’un de vous se sent-il délaissé tandis que l’autre a l’impression d’être surveillé ? L’un de vous se sent-il soulagé d’être avec des amis plutôt que seul à seule ?

10. L’un de vous donne-t-il tellement d’importance à sa carrière (ou à ses enfants) que l’autre se sent délaissé ?

11. L’un de vous se sent-il frustré ou insatisfait de la relation alors que l’autre la considère comme acquise ?

12. Au restaurant, en tête-à-tête, avez-vous de la difficulté à entretenir la conversation ? Avezvous l’impression que la communication se fait à sens unique ?

13. Si vous n’êtes pas mariés, l’un de vous soulève-t-il plus souvent que l’autre la question de l’engagement ?

14. Si vous êtes mariés, l’un de vous évoque-t-il plus souvent que l’autre la possibilité d’avoir des enfants (ou un enfant de plus) ?

15. Quand vous vous disputez, l’un de vous se fait-il traiter d’égocentrique, d’égoïste, d’indifférent, tandis que l’autre est accusé d’être possessif, exigeant ou collant ?

Si vous avez répondu non à toutes ces questions, vous êtes probablement encore en pleine lune de miel. Continuez d’en profiter, mais n’oubliez pas qu’un jour ou l’autre la passion va… passer. Si vous avez de 1 à 3 oui et que vous vivez ensemble depuis plus de cinq ans : bravo ! Vous avez appris à très bien partager le pouvoir et à entretenir un minimum de passion entre vous deux. Si vous avez entre 3 et 10 oui, vous vivez certainement des hauts et des bas dans votre relation, comme tout couple normal.

Si vous avez plus de 10 oui, je vous encourage fortement à consulter un conseiller conjugal, car je suis convaincu que l’un de vous deux pense sérieusement au divorce, que l’un d’entre vous étouffe dans cette relation alors que l’autre ne se sent pas compris du tout. Ne vous culpabilisez pas, ce n’est pas votre faute, ni celle de votre partenaire ; les seuls coupables sont le paradoxe de la passion et votre difficulté de communication due à votre ignorance réciproque de ce paradoxe et des différences qui vous séparent.

En fait, plus vous avez répondu oui à ces questions, plus votre relation de couple contient des éléments de déséquilibre et plus vous risquez d’être aux prises avec le cercle vicieux du paradoxe de la passion, c’est-à-dire que s’est installée dans votre couple une relation de domination : l’un se sent dominé et rejeté alors que l’autre étouffe et se sent partagé. Plus vous attendrez avant de vous attaquer sérieusement à ce déséquilibre, plus le déséquilibre augmentera et il viendra un moment où votre couple éclatera.

Sources: https://www.yvondallaire.com/wp-content/uploads/2015/11/Testdesequilibrerelationnel.pdf

Add A Comment