5 erreurs à éviter lorsque vous êtes célibataires

Es-tu célibataire et tannée de l’être? À qui la faute? Est-ce les hommes… ou se pourrait-il que le problème parte de vous? Donc, vous devez faire un peu d’introspection pour vous aider à comprendre pourquoi vous ne trouvez pas chaussure à vos pieds. Je vous suggère de considérer ces quelques conseils :

Soyez consciente de l’impression que vous faites.

Les premières impressions sont cruciales. Êtes-vous consciente du message que vous envoyez lorsque les gens vous rencontrent? Êtes-vous trop insistante? Trop désespérée? Qu’en est-il de votre langage corporel? Ouvert ou fermée? Évitez-vous les contacts visuels? Votre non verbal en dit long, vous devez alors y faire attention.

Si vous ne savez pas ce que vous dégagez et comment vous êtes perçu, demandez à quelqu’un qui va vous donner l’heure juste.   Il est très important de prendre conscience de ce que vous dégagez et ce que vous voulez laisser transparaitre.   C’est une décision consciente que vous devez prendre et ensuite exécuter.

Êtes-vous approchable?

Les hommes ont peur du rejet. Ils ont besoin de voir une certaine vulnérabilité, une accessibilité, afin de sentir qu’ils peuvent vous offrir et vous apporter quelque chose. Pour plusieurs d’entre vous, ce que vous laissez transparaitre et ce que vous dites se résument à « je vais bien » ou « je n’ai pas besoin d’un homme ». Dans ce cas, pourquoi un homme voudrait-il venir vous aborder? C’est un pensez-y-bien.

Vérifiez votre bagage

Environ 20 % de la communication est ce que vous dites, et les 80 % restants sont non verbaux. Ce 80 % révèle votre « vérité personnelle », ce que vous croyez vraiment à propos de vous-même lorsque personne ne regarde. Si vous transportez vos insécurités, vos peurs ou votre désespoir, les hommes peuvent le ressentir. Votre vraie personne se révèlera dans la façon dont vous agissez et parlez. Donc, si votre discours interne va comme suit : “Il ne va pas m’aimer” quand vous rencontrez quelqu’un, en retour, il pensera : « Elle se connaît mieux que moi, et elle pense que je ne vais pas l’aimer. Elle a probablement raison, alors je ne perdrais pas mon temps ».

Donc, il faut travailler sur vous-même afin de dégager quelque chose de positif.

Revoir votre liste de critères et garder l’essentiel

Le problème avec les longues listes de critères, c’est qu’elle ne vous permet pas de donner la chance à certains. Et vous pourrez perdre des opportunités et manquer l’occasion de rencontrer des hommes géniaux à cause de votre jugement rapide. Votre homme n’a peut-être pas un diplôme d’études collégiales ou un BAC, mais il est à la tête d’une petite entreprise lucrative. Trop souvent, on recherche et surestime le besoin de chimie parce qu’une relation doit aller bien au-delà de la simple chimie.

Par contre, c’est important de savoir les critères dont vous n’allez pas vous déroger et de le respecter.

Prenez votre temps

Lorsque vous ressentez la pression du temps, vous pouvez faire des erreurs, négliger des détails importants ou mal juger quelqu’un. C’est important de voir votre partenaire potentiel dans de nombreux scénarios différents. Les premières impressions ne vous racontent pas toute l’histoire, vous devez donc accumuler plusieurs premières impressions: comme la première fois que vous êtes seul, la première fois que vous avez un conflit ou la première fois qu’il est malade. Cela va vous en dire long sur la personne afin de faire un choix élucidé.

Bref, laisser le rythme naturel d’une relation suivre son cours sans trop brusquer les choses car rien ne sert de courir, il faut partir à point.

 

Add A Comment